Répétitions 2016-2017

Voici le programme de l’année 2016-2017 :

Et pour Vocabilis :

Sì, sì, ch’io v’amo – Claudio Monteverdi

Stoyan Kralev et Vassil Kazandjiev :

      Si si ch'io v'amo - Stoyan Kralev & Vassil Kazandjiev

La Venexiana : Continuer la lecture de Sì, sì, ch’io v’amo – Claudio Monteverdi

Clori amorosa – Claudio Monteverdi

Concerto soave interprète « Clori Amorosa » à deux voix avec María Cristina Kiehr, soprane et Stephan MacLeod, baryton : Continuer la lecture de Clori amorosa – Claudio Monteverdi

A Che Più Strali – Cornelius Verdonck

Version arrangée sans LA3 (aigu) pour la voix ténor :

Verdonck - A che piu strali.pdf

Partition originale

Texte :

A che più strali amor s’io mi ti rendo,
lascia mi vivo e in tua prigion mi serra,
misera, a che più far mi guerra,
s’io ti do l’arm’ e più non mi difendo.

 

Crepuscular – Antonio Lauro

Connectez-vous pour voir le contenu réservé aux membres.

Texte :

El aire se ha dormido
entre la fronda inclinada
hacia el sur y sobre el suelo
Un zamuro volando se ha dormido
Parece que no vuela casi nada.
Parece un roto en el azul del cielo.

Traduction :

Le vent s’est assoupi
dans le feuillage qui s’incline
vers le midi,
au dessus de la terre
un aigle en volant s’est endormi
il parait figé en plein vol
on dirait dans l’azur comme une dechirure

D’où que vienne l’accordéon – Lydia Jai-Descamps

Connectez-vous pour voir le contenu réservé aux membres.

Texte:

D’où que vienne l’accordéon
D’Amsterdam ou de la Baltique
Il connaît toutes les musiques
Il connaît toutes les chansons

Il a l’âme sentimentale
Mais le cœur international
L’accordéon des vieux faubourgs
Qui joue la peine et puis l’amour
Il a chanté à Varsovie
En Ukraine et en Roumanie
Il a bercé la vieille Europe
Devant un verre ou une chope
Il dit encore il dit quand même
Que le sang qui bat dans nos veines
Que le sang qui bat dans nos cœurs
A partout la même couleur

D’où que vienne l’accordéon
D’Amsterdam ou de la Baltique
Il connaît toutes les musiques
Il connaît toutes les chansons

Lui qui sait combien de drapeaux
Se sont couchés à Waterloo
Et que la chanson des soldats
Finit souvent la tête en bas
Il sait tout ça et plus encore
Et c’est pour ça qu’il crie si fort
Que rien n’est plus beau que l’amour
Et qu’il faudra bien un beau jour
Que tous les gens de la planète
Qu’ils soient de Chine ou de perpette
Reprennent en chœur la chanson
Que chantent les accordéons

D’où que vienne l’accordéon
D’Amsterdam ou de la Baltique
Il connaît toutes les musiques
Il connaît toutes les chansons

Ave, Verum Corpus – W. A. Mozart

Cipriano-De-Rore-Ancor-che-col-partire.pdf

Partition

 

Texte:

Ave, Ave verum Corpus natum
De Maria Virgine!
Vere passum immolatum
In cruce pro homine!
Cujus latus perforatum
Unda fluxit cum sanguine!
Esto, nobis, praegustatum,
In mortis examine.

Traduction :

Je te salue, vrai corps né
de la Vierge Marie,
Qui a vraiment souffert et avez été immolé
sur la croix pour l’homme,
Toi dont le côté transpercé
a laissé couler du sang et de l’eau.
Puissions nous te recevoir
dans l’heure de la mort.

Ardant Amour – Roland de Lassus

Voici une interprétation de l’ensemble vocal et instrumental belge, Capilla Flamenca, jouée six demi-tons plus bas que la partition originale :
Continuer la lecture de Ardant Amour – Roland de Lassus